Cap sur les greens de Bretagne

par Raymond Green

La Bretagne est, en toutes saisons,  une région à découvrir. Et c’est aussi une merveilleuse terre de swing.  La preuve avec les golfs de Dinard, Pléneuf-Val-André et Saint-Malo.

Par Miguel Tasso

Pour faire le plein d’embruns, il n’y a pas meilleure adresse que la Bretagne. La région est d’une beauté sauvage sans pareil avec ses lumières si particulières, ses paysages de rêve, ses mers d’humeur changeante, ses parfums iodés, ses villages traditionnels, son folklore si typique et, bien sûr, sa gastronomie, véritable hymne aux poissons et aux crustacés. Mais la Bretagne – on l’oublie parfois – est aussi une escale très prisée des golfeurs. La région compte une quarantaine de parcours dont la plupart méritent clairement le détour, notamment grâce à leur décor  de rêve.

 

Dinard, la référence historique

Créé en 1887, le Golf de Dinard est la référence historique. C’est le plus ancien de France après celui de Pau. Balisé par l’océan, il est d’une fascinante beauté naturelle et offre des vues imprenables le long des falaises. Né de la volonté d’une petite colonie britannique venue s’installer le long de la côte d’Emeraude à la fin du XIXème Siècle, il a traversé les époques en conservant son âme, un peu comme si le dessin initial de l’architecte écossais Tom Dunn était insubmersible! « Notre club est privé mais accueille, en semaine, des visiteurs extérieurs, dont de nombreux joueurs belges » confie Jean-Guillaume Legros, son directeur. Quel régal, il est vrai, de swinguer dans un tel environnement. Les trous n°6 et n°12, avec l’océan en toile de fond, sont de véritables cartes postales vivantes. L’esprit links est omniprésent, y compris lors du dix-neuvième trou où l’on échange volontiers la carte de score par celle du menu! Peu de parcours laissent, en tout cas, un tel souvenir, surtout lorsque le soleil est de la partie et darde ses rayons sur la mer. Par instants, on se croirait en Polynésie!

Club de tradition, Dinard semble vivre en dehors du temps. « Ici, la discrétion est la marque de la maison. Parmi nos 900 membres, nous comptons quelques patrons du CAC 40 qui viennent se ressourcer le week-end. Et l’acteur anglais Hugh Grant, tombé amoureux de la région, est également un habitué des lieux » poursuit Jean-Guillaume Legros.

L’élégant Grand Hôtel Dinard, propriété du Groupe Barrière, est évidemment un excellent point de chute pour contempler le soleil se lever sur les remparts de Saint-Malo, découvrir des trésors sur le très chic marché, courir les galeries d’art, flâner sur la promenade du Clair de Lune et suivre le chemin de ronde bordé de petites criques. Station balnéaire à l’ancienne, Dinard dégage un parfum différent et enchante le passant.

 

Le challenge de Pléneuf

Le Golf de Pléneuf-Val-André, sis le long des côtes d’Armor, a également tout pour plaire aux golfeurs avisés. Ce n’est pas un hasard s’il est l’hôte, depuis dix ans, d’une manche de l’European Challenge Tour. Dessiné en 1992 par l’architecte Alain Prat entre landes et mer, plages et falaises, il s’agit d’un parcours public (par 72 de 6052 mètres) géré par le groupe Blue Green. «Les trous 11, 12 et 13, situés le long de l’océan, sont les plus spectaculaires. Mais, en vérité, le défi technique et tactique est permanent, a fortiori lorsque le vent s’invite à la fête, ce qui est généralement le cas » sourit Laurent Jouanno, directeur de ce club très dynamique qui pratique une politique de greenfees accessible (entre 40 et 70 euros selon les saisons).

Le parcours ne peut être catalogué comme un véritable links. Seuls quelques trous longent réellement les dunes et l’océan. Mais on retrouve, ici ou là, l’esprit du golf écossais. Avec, en toile de fond, cette mer émeraude aux reflets magiques. Les fairways sont relativement larges mais les greens sont très bien défendus, à la fois par des bunkers de sable et de gazon. Bref, le challenge est permanent.

Le Spa Marin de Pléneuf-Val-André, érigé face à l’océan et à quelques centaines de mètres du parcours, est un point d’ancrage très agréable pour les golfeurs. Face à la mer et à l’une des plus belles plages de sable fin des côtes bretonnes, cet hôtel (4 étoiles) propose 95 chambres confortables. Et le centre de thalasso est idéal pour se relaxer après la partie Au top des techniques modernes du bien-être, il s’étend sur plus de 2000 m² et compte 18 cabines de soins « esthétiques » et « hydrothérapies », un espace forme avec bassin hydro-actif d’eau de mer chauffée avec parcours marin, jets sous-marins, geysers et aquabeds. Pas mal pour vérifier une dernière fois sa carte de score !

Swings iodés à Saint-Malo

Le Saint-Malo Golf Resort, établi sur la commune du Tronchet, est une autre escale bretonne incontournable. Dessiné en 1986 par l’architecte Hubert Chesneau (également auteur du Golf National près de Paris), le « championship course » est balisé à la fois par la forêt et l’étang du Mireloup. Le joueur a tout intérêt, dès lors, à soigner sa technique ! Un parcours de 9 trous complète des infrastructures remarquables avec un hôtel sur site, un restaurant et des salles de séminaires. L’ensemble du Resort appartient au Groupe Raulic, également propriétaire du prestigieux Hôtel des Thermes de Saint-Malo, haut lieu de la thalassothérapie en France. Pourquoi, dès lors, ne pas mélanger les plaisirs d’une cure avec ceux du swing dans la ville des corsaires?

Créés en 1963, les Thermes Marins, qui s’intègrent au sein cet hôtel, sont un point de chute idéal pour se ressourcer entre deux séances de swings. Sur plus de 5000 mètres carrés, 120 professionnels font les délices des curistes avec une vingtaine de programmes différents (minceur, antistress, bien-être, detox, remise en forme, sport,…) et des soins sur-mesure. Les enveloppements d’algues et les drainages marins sont de grands classiques. « L’eau de mer a des vertus magiques sur la peau et l’organisme grâce à sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments. Et nous essayons d’être toujours innovants et à la pointe en matière d’équipements, d’expertise et de programmes… » rappelle le propriétaire Serge Raulic.

Le parcours « Aquatonic » de 185 mètres carrés riche de 14 ateliers et 194 jets complète l’offre. Douches dynamiques, bains à remous, turbo-jets enveloppant, cascades : au fil de l’eau, toutes les parties du corps sont sollicitées, conférant une sensation de bien être global. Le golfeur ne peut imaginer meilleur dix-neuvième trou !

Dinard-Pléneauf-Saint Malo : voilà, en tout cas, dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres, trois escales bien agréables pour faire, en toutes saisons, le plein de birdies bretons !

 

Dinard Golf

53 boulevard de la Houle
35800 Saint-Briac-sur-Mer
Tél: +33 (0) 2 99 88 32 07.
www.dinardgolf.com

 

Golf Pléneuf-Val-André

Rue de la plage des Vallées
22370 Pléneuf-Val-André
Tel: +33296630112

https://pleneuf-val-andre.bluegreen.com

 

Saint-Malo Golf Resort

Domaine de Saint-Yvieux
35540 – Le Tronchet

Tél : 33 (0)2 99 58 96 69
https://www.saintmalogolf.com